13/10/2014

MORGAN LE QUELLEC / AT HOME

Morgan fait partie des chouettes rencontres que j'ai fait lors de mon passage à Brest entre 2008 et 2013; j'ai partagé quelques sessions furtives avec lui tôt le matin avant mon job ou aux crépuscules des journées printanières de houles sur un bowl bien connu du nord finistère. Je l'ai vu progresser rapidement en restant  discret, humble et avec de belles valeurs. Il a construit ses bases sur un beachbreak consistant et adapté au bodyboard. A l'image de son home spot, le jeune Morgan a un surf puissant  et radical, axé sur les gros tricks; il fait parti des meilleurs français de sa génération avec une belle marge de progression pour le futur. A la fin de la semaine il participera à l'édition 2014 de l'annaëlle challenge dans des conditions dignes de ce nom:)
Aujourd'hui il présente une petite vidéo 'Morgan at home' sur ses dernières sessions,  on en a profité pour échanger quelques mails:


Salut Morgan, ça fait pas mal de temps qu'on ne s'est pas croisés, toujours dans le nord? comment s'est passée ta rentrée? as tu réussi à surfer de bons coups chez toi avec les derniers swells?
Salut Fred !
Effectivement ça fait un petit moment qu’on ne sait pas croisés! 
Pour le moment je suis toujours sur Brest, la rentrée c’est plutôt bien passée et j’ai surtout eu la chance  d’avoir de bons créneaux pour pouvoir aller surfer !
Les bancs de sable sont bien remontés sur le home spot, ce qui nous ont offert de bonnes sessions ces derniers temps !

Peux tu nous décrire ta vidéo? qui te filme et réalise les montages? cet été était plutôt flat la majeure partie du temps sur notre côte bretonne à part deux ou trois houles correcte sur juillet / août, as tu d'autres activités lorsque tu ne rides pas?
Pour la vidéo, c’est moi qui m’occupe du montage, et mon frangin (Fabien) s’occupe du tournage! ahah, un grand merci à lui qui prend de son temps pour venir me filmer (alors qu’il pourrait venir surfer avec moi !) La vidéo regroupe plusieurs sessions de cet été et début septembre, pas de grosses conditions mais des vagues plutôt correctes !
Cet été j’ai préféré aller travailler au mois de juillet, et coup de bol il n’y a pas eu de vague pendant cette période  Le mois d’août j’ai profité de mes vacances en surfant le peu de houle qui est venue par chez nous.. Et quand il n’y a pas de vagues un peu de vélo ne fait pas de mal !

Quelle board surfes tu en ce moment? quel core préfères tu  l'hiver?
Actuellement je surfe avec une STEALTH Nick Gornall en NRG, et pour cet hiver je vais rester en NRG car je trouve que ça se rapproche pas mal du PE et ça convient bien pour les eaux froides de Bretagne!

Quels sont tes projets pour 2015?
Tout d’abord je vais terminer mes études, continuer les compétitions si j’ai encore le temps, et pourquoi pas un petit voyage dans un pays chaud serait l’idéal , pour allier l’utile à l’agréable !

Merci beaucoup jeune sportif:) je te laisse exprimer ce que tu veux (enfin dans la limite du raisonnable)
Déjà un grand merci à toi ! Content de voir qu’il y a encore des personnes passionnées qui sont là pour valoriser le bodyboard.
Je remercie ma famille, les sponsors, les amis pour leur soutien !
En espérant te croiser un jour dans l’eau !
A la proch’ !








Crédit photos: Quentin Oulhen / Y.Marie Le Fourn / Laurent Pika

12/10/2014

SPENCER SKIPPER / HONOLULU

Je crois que le premier profile que j'ai vu de Skippy était sur la vidéo "Dyslexic" du californien Brian Stokes en 1996;  à vrai dire je rigole en regardant la VHS dans ma bibliothèque (oui)  au moment où j'écris ces lignes car je doute du nombre de lecteurs qui connaîtrons cette référence sans doute trop ancienne mais qui pourtant a considérablement contribué à la progression de nombreux riders dans le monde fin 90.  20 ans plus tard l'hawaïen de 37 ans reste  l'une des références du bodyboard pour son ride incroyablement fluide sur Pipe ou Backdoor  et ses reverses spins pour le moins inspirants :) 
Ces derniers temps Spencer est un homme pressé,  il s'est associé à une autre légende hawaïenne Aka Lyman pour monter le shop Hidentity sur Honolulu, pas trop loin de Sandy Beach.  Lorsque j'ai pris contact avec lui je ne savais pas qu'il avait ce projet en vue, mes questions sont donc plus généralistes mais bon il a pris le temps de répondre et ça c'est plutôt cool :) 


Hi spencer!, it is great for us to have you here :)  good surf at home recently?
Just been busy with a new project, Myself and Aka Lyman opened a shop called Hidentity, right down the road from Sandys

Wow, great thing :))  For the young generation, can you explain how you came to bodyboard?
I grew up near the ocean, my passion started the first time i caught a wave around the age of 5 or 6, my mother used to take me to the beach right as i learned how to swim, she would push me into waves, i was hooked after that.

For you, what has changed the most in 15 years in hawaii?
The amount of people on the north shore, it's a totally different  place and vibe.

In the last riptide magazine (issue#199) , B.Player said bodyboard this year seemed to be more accepted at pipe, do you agree with that?
It's may be due to the fact that there were fewer bodyboarders than previous seasons?
Yeah I'd agree, there were much less bodyboarders in the lineups this year, so less friction for sure

You are considered as a legend in Europe and Australia for almost 20 years, at the last pipe comp you showed everyone that you were riding better than ever;   do you still surf as much as when you were 20 or do you ride only in good conditions today?
I definitely don't surf as much as I used to, work and now the shop are consuming lots of time, but I'll still get out there when it's good, I'm a lot more selective of my time in the water, the better the conditions are the more likely I'll be out there.

Wich regard do you have on the new hawaiian generation in bodyboarding like Keahi Parker?
Keahi is one of the guys pushing the younger crew, he charges, I've been most impressed with guys like Keahi Parker, Tanner Mcdaniel, and Matt Holtzman out at pipe.

You have a deal with manta for several years now, can you describe us your quiver?  Which template and core do you surf in the big waves and small conditions?
I've been using the same shape for the past 10 years, the only thing I changed was the thickness, I like my boards a little more buoyant;  they feel a little faster to me, PP single stringer bat tail.

Your worst and best memory  in bodyboarding for the last 10 years?
My worst memory was breaking my ankle on a shitty day at waimea bay back in 2001 a month before the pipe event. Watching that contest was the hardest thing ever, the waves were perfect.
My best memory is the day my wife and I got married at keiki beach, all the days I shared  uncrowded pipe during late season swells is up on the list of good memories as well

Some projects or travels soon? 
Right now the main project is Hidentity Surf, check us out on instagram @hidentitysurf getting ready for our grand opening on the 25th of October

Music you listen to the most at the moment?
I'm listening to Carlton Livingston as I type this interview, some roots reggae, but i like all genre's, i usually just let pandora play to what ever mood is right.

Thanks a lot Spencer and good luck for Hidentity! 
Thanks to my Sponsors Manta Bodyboards, Denzien (@denziensurf) and Hidentity Surf!!!












27/09/2014

Ocean talk #2 / Darius Devas

Ocean talk est la dernière série du réalisateur australien Darius Devas  et une réelle source d'inspiration en ce moment.  Après le premier opus consacré à Dave Winchester cette fois ci c'est le vidéaste qui parle de sa propre relation avec l'océan. A regarder au moins une fois pour sa culture personnelle;  Le leader de Parkway drive et non moins talentueux bodyboarder Winston McCall sera le protagoniste du prochain épisode, chouette :)
L'interview de Darius sur storyology ici : storyology.org.au/speakers/darius-devas




11/09/2014

Jonny Correa / hawaii 2014

Pfiouu, déjà le 11 septembre et près de trois mois écoulés depuis le dernier article.. le temps passe trop vite mais l'envie de publier de nouveaux sujets n'en est pas moins présente, alors comme c'est la rentrée des classes et du swell (je suis moins sûr de cette deuxième affirmation), je vais commencer avec une vidéo plutôt cool du globe trotter californien Jonny Correa qui devrait d'ailleurs bientôt répondre à une interview pour le site :)   
Dire que ce talentueux rider a la bougeotte est un faible mot, il vivait depuis 2012 sur Hawaii jusqu'à cet été où il a décidé de se poser dans le NSW en australie.  Sa façon de rider est à un croisement entre l'école PLC et le "mad style" hawaiien dans la lignée de Dave Hubbard ou D.Phillips; 
Pas d'info sur le montage mais à mon avis c'est lui qui a édité sa propre séquence façon DIY :)   musique: The Growlers avec Sea lion blues de l'album Hot tropics sorti en 2010. 





02/06/2014

Christophe Quéré / winter near wind turbines

En attendant la prochaine interview, je poste le profile vidéo d'un gars bien cool de chez nous avec qui je surfe depuis plus de 10 années maintenant. A 25 ans, le douarneniste Christophe Quéré est un rider  passionné et expérimenté qui renvoie une belle image du bodyboard breton ; il a fait ses armes sur certains bowls du coin et quelques reefs que vous pourrez voir sur la séquence.  Son surf est simple et engagé, axé sur les courbes, les tubes et les tricks appuyés. Pas de spin to win chez monsieur :) Avec Anthony Carval, il est l'un des prone riders que je préfère voir surfer dans le quartier pour son style. Le montage retrace certaines de ses sessions depuis deux hivers dans le cap sizun. Christophe est si discret qu'il a préféré ne pas répondre aux quelques questions que je voulais lui poser pour présenter une interview (rire), c'est pas grave l'ami, je sais que ton surf parlera pour toi :)  




( images: Sylvie Quéré / montage: Kevin Stefanutti)



04/04/2014

Jean Sebastien Geffroy / french canaries

Mon jeune pote Jean Sebastien Geffroy revient sur la toile cette semaine avec son nouveau profile, un style toujours plus fluide  avec  un engagement particulièrement remarquable au fronton (à 2'12);  il n'a pas froid aux yeux le petit blond :)
Son pro modèle JSX est dispo chez WATT bodyboards


28/03/2014

Maylla Venturin // brésil


Le Brésil à toujours été une très grande nation du bodyboard féminin. Ce mois ci je me suis intéressé à Maylla Venturin,  une compétitrice hors pair qui vit à environ 500 km au nord-est de Rio de Janeiro sur la côte; elle ride depuis 25 ans et a réalisé un nombre considérables de podium sur le WWT et sur le tour national brésilien  depuis ces 20 dernières années; Comme Neymara Carvalho  et G.Tamega,  elle a créé sa propre école de bodyboard en 2010;   J'ai toujours vu ses classements sur les étapes du tour pro sans en entendre véritablement parler alors il y a quelques mois j'ai pris contact avec  elle pour lui proposer une interview; voici ce qu'elle m'a répondu :


Hi Maylla, can you tell us when and how you came to boogie?
I start bodybording in 1989. I have always lived near the beach and when I got home from school, I went to the beach to play with my friends. One day, a friend showed up at the beach with a boogie boarding and I loved! Later,  I won a boogie boarding from my father. Was a Christmas Gift and I never stopped. I remember that the deck was leather and rubber side ... And the rubber hurt my legs…

Do you still living at vitoria in brazil? good waves at home thoses days?
Actually, I live 35km from the capital Vitória to side north. My home is in Jacaraípe - Serra. Five minutes from my home, there are great place with rocks and good barrels. It is a right wave the name “Baixas’. There are another place a littler far from my house, around 1:30min by car. The name of the place is “Regência”. There are a very good Barrels to the right and left. Or I can go walk 5 min and surf fat waves…

Can you describe your favorites waves in brazil?
Regência is one of my favorite wave here in Brazil! There are waves at the beach, the name “Point” and the waves at the river mouth, the name “Boca”. And the waves are really good for bodyboarding. There are barrels and good ramp for any maneuver. There are rights and lefts.

Are you enough paid by your sponsors to follow wwt?
There are 3 years that our Government has programs to assist athletes in action. The programs are: “Bolsa Atleta” (the Government offers help with costs for month) and “Compete” (the Government offer tickets to go to the contest). But you must have resulted to enter in this program.
I would like to say thank you to my Government for the opportunity to continue in the sport, representing the people of my State. Because these programs I have not stopped competing.

Can you describe us woman bodyboarding scene in brazil? 
are there a young generation with potential good girls?
We have many girls (old and new generation) with good technical and potential in Brazil. This is possible because we have a Regional, Nacional and World contests to promote the sport and exchange experiences with other athletes.
And also have other things that help in the development of sport, the bodyboarding schools. I have the Institute Maylla Venturin three years ago and besides forming a citizen, we are forming competitors too. We also have the support of the State Government in this project.

Do you think that it s  more difficult today to find a sponsor for young woman who want to engage fully on the tour?
Yes, is very difficult find a sponsor for a young to run all the Brazilian tour and the world tour too. To find some good sponsor is necessary to have good results. First of all you should invest in youself and get good results to be in the media to try to find some sponsor!!!

Technical question :), how many boards do you have in your quiver?
what kind of shape you like surfing?
Well, at home I have more than 25 boards. Some of this boards was important to me. I have more than 20 years competing… Some times I use my old boards. When I travel, I take two or three boards.
My current board is 38”and 38,5” and the brand is Genesis - MayllaVenturin.

Do you change the core depending the swell or water temperature when you travel?
Yes! But some times I like to much a board that I prefere do not change.

Tell us your best and your worst memory of your career up to now 
The best memories for me are friends, learn about other cultures, meet other countries, waves, be on the podium and my Institute! 
The worst memories are the long waits at airports, losing important moments with my family and friends from my hometown and difficulties to surf some waves, some bad moments in the watter…

What are your plans for this year?
Realize the dream of becoming world champion. ;D

Maylla many thanks! for the last question, you can say what you want :)
I would like to say thank you to SPIT97 for the space and for the interview.
Thank you to all my sponsors: Genesis Bodyboarding, The Government of my State, Trinta Pés Acessories, Shopping Jacaraípe, Wizard (English school), Sexy Machine (Clothing) and GymClub.
Never give up your dreams! when you least expect it, they will come true.
To believe is to have faith!

(Merci à toi et ravi d'apprendre que tu as plus de  25 planches à la maison, je me sens moins seul d'un coup (rire))