06/04/2015

Relativity / Nick Ormerod

Un petit post sur "Relativity" la dernière vidéo de Nick Ormerod qui de ses 1m92  ride toujours aussi bien  avec des trajectoires clean et assurées ; l'un des australiens du NSW que je préfère de loin.  Pas d'infos sur l'origine du montage mais des références comme Chris Bryan ou Tyge Landa ont participé aux rushs. Je me souviens encore l'avoir croisé en soirée lors d'un voyage en Australie il y a quelques années et lui avoir demandé quelle taille de boards il surfait (42,5) (rire) ; bref, après quelques plans très beaux en cam embarquée, Nick apparaît à partir de 3'05.  Rien que pour le morceau choisi  /  Holograms du groupe suédois Monolith  /  je me devais de poster ce montage :)




22/01/2015

ARIN bodyboards / Vizcaya

A 44 ans,  Isaac Torre Rueda  est l'un des 3 shapers européens avec  Peio Maget et Gato; Il vit au nord de l'espagne et fabrique de ses mains des bodyboards depuis plus de 10 ans.  Après avoir travaillé il y a des années pour Genesis ou Custom X, il a décidé de créer un jour sa marque  Arin bodyboards, du 100% hand made basé en Europe. 
Cela fait maintenant 6 ans que je l'ai rencontré lors d'un petit voyage vers San Sebastian et j'ai la chance depuis ce moment  de surfer  ses customs   dont je fais varier les côtes et les matériaux en fonction des spots que je surfe et de la température de l'eau.
Il m'a fallu beaucoup d'années de pratique avant de comprendre précisément  l'impact des cores et des volumes sur le comportement d'un bodyboard dans différentes vagues. Tout cela vient avec l'expérience et c'est justement ce mot qui caractérise le travail d'Isaac; il shape ses planches dans un atelier à Trapagaran, au nord est de Bilbao et ne travaille qu'un type de noyau,  le HD30 (airlight core). 
C'est un  pain de mousse en polyéthylène haute densité et expansé,  plus rigide et plus léger que le PE classique. Pour ceux qui se poseraient la question, le Airlight core a un peu les mêmes propriétés que le NRG  (pp 1.4 pcf) en terme de "pop" et de relance sur une vague.

En ce début 2015 Isaac et moi avons fait une petite collaboration; après ces années à tester des boards sur mesure en Bretagne et ailleurs,  j'ai proposé  un template  avec des côtes, des couleurs, un logo (©Julio Ificada) et il a réalisé une série limitée de 15 planches  basées sur le modèle et déclinées en plusieurs tailles.  Le shape est polyvalent, avec un wide point bien au milieu, des rails 50/50 fins, un crescent tail  et disponible en un ou deux stringers suivant la nécessité de flex pour le rider. Le modèle est bien adapté aux vagues bretonnes et sera commercialisé au shop à partir de cette semaine :)) 

Pour  donner un exemple tangible les côtes d'une 41 sont établies ainsi:
41" x  12' x  21.22'@17.72 x 18.11' x 2.08'

Soit en cm:
length: 104
Nose: 30,5
wide point: 53.9
nose to wide point:45
tail: 45.9
épaisseur: 5.3


Voilà, et pour compléter un peu le sujet, je vous propose l' interview de ce personnage plutôt discret avec, pour cette fois, la traduction en français. Si.  


¿hi Isaac:)  Puede contarnos cuando y como se convirtio shaper ?
salut Isaac, Peux nous dire  quand et comment es tu devenu shaper?

Hace unos 24 años, por el año 1991 trabajaba en una distribuidora de Bodyboards, Un dia conoci a un rider Brasileño que habia estado en una fabrica de bodyboards y estuvimos mucho tiempo hablando de cómo se hacian y los pasos de fabricación. Me gusto mucho la conversación… Al principio empeze por mi cuenta a reparar bodbyboards que habia defectuosos por el almacen, cambiando cantos (rails), lijando y arreglando tail con la poca maquinaria que conseguí. Poco a poco empezamos a conseguir las maquinas necesarias y en poco tiempo ya tenia la capacidad de fabricar los primeros bodyboards. En ese momento es cuando me empezo a gustar y trabaje duro para perfeccionar la tecnica.
Il y a environ 24 ans  en 1991 je travaillais pour un  distributeur d’une marque de Bodyboards. Un jour j’ai rencontré un rider brésilien qui avait passé du temps dans une usine de production de boards et nous avons beaucoup parlé de la façon dont ils shapaient et des différentes étapes de fabrication . Cela a été une révélation..... Au début  j’ai commencé à réparer des planches  défectueuses du stock en changeant les rails, je faisais du  ponçage et le collage des tails avec le peu de moyens que j’avais. Petit à petit nous avons eu  les outils nécessaires nous rendant capables de créer  nos premiers bodyboards . À partir de ce moment  j’ai travaillé dur pour perfectionner ma technique.


¿cómo se creó Arin bodyboards company?
Comment s'est créée la marque Arin bodyboards?

Este año 2015 hace 9 años que cree la marca ARIN. Despues de trabajar en otras fabricas, decidí crear mi propia fabrica en el norte de España que es donde vivo, para poder fabricar bodyboards para los riders Europeos ya que como tu sabes, cada persona dependiendo de sus caracteristicas fisicas y las olas que suele coger, es mas recomendable un tipo de bodyboard u otro. La idea es poder hacer bodyboards para cada persona, por que probablemente el bodyboard que utilizas tu no le funcione igual de bien a un rider de Australia, Hawaii o las islas canarias, ya que por lo general el tipo de olas son diferentes y cada shape es para unas condiciones…
En cette année 2015 ça fait 9 ans que j’ai créé la marque ARIN. Après avoir travaillé dans d'autres usines, j’ai décidé de monter  mon propre atelier près de mon lieu de vie dans le nord de l'Espagne  afin de shaper pour les riders européens car comme vous le savez, chacun a des affinités différentes en terme de shape ou de cores   suivant   ses caractéristiques physiques et son type de vague préféré.
L'idée est de faire du sur-mesure; La planche que vous surfez tous les jours ne réagira pas de la même façon pour un rider australien, hawaiien ou canarien  car  un shape est établi pour une forme de vague.



Utilizas mucho el airlight core, lo que corresponde al polietileno alta densidad. ¿Por qué haber elegido este core desde el principio?
Tu utilises beaucoup le Airlight core qui est du polyéthylène haute densité. Pour quelles raisons avoir choisi ce noyau depuis le début? 

A mi me parece que es de las mejores opciones para Europa. El agua no es demasiado caliente en verano ni demasiado fria en invierno. Este core no absorbe nada de agua es muy ligero y tiene buena flexibilidad.
Il me semble que ça soit l’une des meilleures options pour l'Europe . L'eau n’est pas trop chaude en été ni trop froide en hiver. Ce noyau très léger n’absorbe pas l'eau et a une bonne flexibilité.



Tienes riders con estilos diferentes en el equipo como Aritz larrinaga o Abian perdomo. ¿Cómo colaborada ti con ellos? ¿tienen de las solicitudes particulares para sus tableros?
Tu aides des riders avec des styles différents comme Aritz Larrinaga ou Abian Perdomo; comment collabores tu avec eux? Ont'ils des demandes particulières par rapport à leurs demandes de boards?

Cada Rider es un mundo. Con todos ellos estoy siempre muy en contacto y desarollamos las cosas juntos. Aritz Larrinaga, por ejemplo, tiene un quiver de 4 bodyboards diferentes, dependiendo de que condiciones hay utiliza uno diferente. Incluso tiene uno de 45” y mas gordo para entrenar. Hay otros riders que les va bien un shape y casi siempre utilizan el mismo o con pequeños cambios…
Chaque  rider est différent. Je suis toujours très en contact avec eux et nous développons des choses ensemble. Aritz Larrinaga  par exemple  a un quiver de 4 boards différentes en fonction des conditions.
Il a même une 45 "  pour s’entraîner. Il y a d'autres riders qui ne surfent qu’un shape et utilisent presque toujours le même modèle ou avec de petits changements.



¿Este año has fabricado para mi un bodyboard con un square tail para más nerviosidad, eso fue el mejor tablero que intenté en las pequeñas olas. Por qué en el mercado estos tails  no se comercializan nunca otras especificidades, solamente sobre tableros a medida?
Cette année tu m'as shapé une board avec un square tail pour la nervosité; c'est probablement la meilleure board que j'ai surfé dans les vagues assez petites. Pourquoi selon toi ce type de tails et autres spécificités  ne se commercialisent pas sur le marché?

Esto es fruto de la globalización. En las grandes factorias fabrican bodyboards comerciales para el gran publico y todas estas cosas que las utiliza poca gente no son demasiado rentables. Muchas marcas ya no utilizan ni el Bat Tail.
C’est  le résultat de la mondialisation . Dans les grandes usines les productions sont orientées vers des bodyboards commercialisés pour le grand public et toutes ces spécificités que peu de riders utilisent ne sont  pas assez rentables pour eux. Par exemple de nombreuses marques ne proposent plus de bat tails non plus.



Para alguien que quiere un custom para todo el año en  Bretaña, qué combinación de materiales aconsejas?
Si un rider souhaite un custom pour toute l'année en bretagne, que préconises tu comme combinaisons de matériaux?  

Airlight core + 1 stringer + surlyn slick


Hay riders que quieren DK boards?  cómo funciona?
As tu des riders qui veulent des boards de DK? comment cela se passe t'il?

Cada vez hay mas riders que piden Custom para DK. Los bodyboards de DK son muy tecnicos, por que como tienen un shape especifico, no es muy comodo para ir de prone entonces tienen que ser riders que surfean mucho en DK. En Arin, tenemos un modelo de DK que funciona muy bien, tiene canales en los rails para un mejor agarre y un nose estrecho de tan solo 22 cms.
De plus en plus de riders  demandent des customs pour le drop knee.  Les boards DK sont très techniques avec une forme spécifique faites seulement pour ce style de ride. Chez Arin nous avons un modèle DK qui fonctionne très bien avec des channels le long des rails pour une meilleure adhérence et un nose étroit de 22cm.



Para usted , que es lo que ha cambiado más en la industria de bodyboard durante los últimos 10 años?
Selon toi, qu'est ce qui a changé le plus dans l'industrie du bodyboard depuis les 10 dernières années?

Como explicarlo. Hace unos 10 - 15 años, cada marca tenia su propia fabricacion, cada marca ofrecia al cliente unos materiales, shapes… diferentes y al cliente le gustaba mas una marca que otra por alguna caracteristica. Últimamente se trabaja mucho en desarrollar cosas nuevas todos los años con un buen marketing para que entre por los ojos, pero la mayoría no duran mas de dos temporadas….
Comme je l'expliquais, il y environ 10 / 15 ans , chaque marque avait sa propre conception, sa propre identité en offrant des matériaux et des formes différentes. Les client préféraient une marque par rapport à une autre en fonction de ça. Aujourd’hui il y a des nouvelles choses  tous les ans  avec un bon  marketing  pour que ça rentre dans les esprits, mais la plupart du temps les boards ne durent pas deux saisons…



¿ Cuáles son tus proyectos para 2015?
Des projets pour 2015?

Aparte de ser feliz, jeje, seguir haciendo bodyboards para cada cliente….
En plus d'être heureux, héhé, continuer à faire des bodyboards pour chaque client....



Muchas gracias isaac ! dices lo que quieres para la última pregunta :)
Tu peux dire ce que tu veux pour la dernière question :)

Agradecerte a ti Frederic la entrevista y desear a todo el mundo que disfrute en el agua con buenas olas.
Merci à toi Frédéric pour l’ interview et que tout le monde profite de l’océan  avec de bonnes vagues.

www.arin.es










20/01/2015

High Voltage at Kiddyland

La dernière vidéo postée par Andre Botha à Keiki sur le  North Shore est un retour aux sources, dans l'esprit des premières underground tapes comme Reef madness, Ocean fire ou dans un autre registre "Contortion".  Point de tricks, juste du rush dans un shorebreak et non des moindres, le tout enchaîné sans montage, à l'ancienne :)
Le morceau à 2'03 est bite it you scum de GG allin. 
Images filmées par sa compagne Trish Waters, avec
seabass perez
dre
iain campbell
jacob vandervelde
paul blaz
jarret lau

11/12/2014

I Come From Brest / Les Vacances à la Mer

La dernière vidéo de Julien Le Séhan (dont je reparlerai ici bientôt) est impressionnante, tout y est question de style chez ce jeune rider Brestois  qui fait honneur au bodyboard par ses tricks et son style smooth  sur les vagues landaises cet été. I come from Brest est donc une série qui débute de bien belle manière, et je pense que tout le monde à hâte de voir la suite :)    
Montage / Romain le Séhan  -  Musique / L.S.D par skegss 


13/10/2014

MORGAN LE QUELLEC / AT HOME

Morgan fait partie des chouettes rencontres que j'ai fait lors de mon passage à Brest entre 2008 et 2013; j'ai partagé quelques sessions furtives avec lui tôt le matin avant mon job ou aux crépuscules des journées printanières de houles sur un bowl bien connu du nord finistère. Je l'ai vu progresser rapidement en restant  discret, humble et avec de belles valeurs. Il a construit ses bases sur un beachbreak consistant et adapté au bodyboard. A l'image de son home spot, le jeune Morgan a un surf puissant  et radical, axé sur les gros tricks; il fait parti des meilleurs français de sa génération avec une belle marge de progression pour le futur. A la fin de la semaine il participera à l'édition 2014 de l'annaëlle challenge dans des conditions dignes de ce nom:)
Aujourd'hui il présente une petite vidéo 'Morgan at home' sur ses dernières sessions,  on en a profité pour échanger quelques mails:


Salut Morgan, ça fait pas mal de temps qu'on ne s'est pas croisés, toujours dans le nord? comment s'est passée ta rentrée? as tu réussi à surfer de bons coups chez toi avec les derniers swells?
Salut Fred !
Effectivement ça fait un petit moment qu’on ne sait pas croisés! 
Pour le moment je suis toujours sur Brest, la rentrée c’est plutôt bien passée et j’ai surtout eu la chance  d’avoir de bons créneaux pour pouvoir aller surfer !
Les bancs de sable sont bien remontés sur le home spot, ce qui nous ont offert de bonnes sessions ces derniers temps !

Peux tu nous décrire ta vidéo? qui te filme et réalise les montages? cet été était plutôt flat la majeure partie du temps sur notre côte bretonne à part deux ou trois houles correcte sur juillet / août, as tu d'autres activités lorsque tu ne rides pas?
Pour la vidéo, c’est moi qui m’occupe du montage, et mon frangin (Fabien) s’occupe du tournage! ahah, un grand merci à lui qui prend de son temps pour venir me filmer (alors qu’il pourrait venir surfer avec moi !) La vidéo regroupe plusieurs sessions de cet été et début septembre, pas de grosses conditions mais des vagues plutôt correctes !
Cet été j’ai préféré aller travailler au mois de juillet, et coup de bol il n’y a pas eu de vague pendant cette période  Le mois d’août j’ai profité de mes vacances en surfant le peu de houle qui est venue par chez nous.. Et quand il n’y a pas de vagues un peu de vélo ne fait pas de mal !

Quelle board surfes tu en ce moment? quel core préfères tu  l'hiver?
Actuellement je surfe avec une STEALTH Nick Gornall en NRG, et pour cet hiver je vais rester en NRG car je trouve que ça se rapproche pas mal du PE et ça convient bien pour les eaux froides de Bretagne!

Quels sont tes projets pour 2015?
Tout d’abord je vais terminer mes études, continuer les compétitions si j’ai encore le temps, et pourquoi pas un petit voyage dans un pays chaud serait l’idéal , pour allier l’utile à l’agréable !

Merci beaucoup jeune sportif:) je te laisse exprimer ce que tu veux (enfin dans la limite du raisonnable)
Déjà un grand merci à toi ! Content de voir qu’il y a encore des personnes passionnées qui sont là pour valoriser le bodyboard.
Je remercie ma famille, les sponsors, les amis pour leur soutien !
En espérant te croiser un jour dans l’eau !
A la proch’ !








Crédit photos: Quentin Oulhen / Y.Marie Le Fourn / Laurent Pika

12/10/2014

SPENCER SKIPPER / HONOLULU

Je crois que le premier profile que j'ai vu de Skippy était sur la vidéo "Dyslexic" du californien Brian Stokes en 1996;  à vrai dire je rigole en regardant la VHS dans ma bibliothèque (oui)  au moment où j'écris ces lignes car je doute du nombre de lecteurs qui connaîtrons cette référence sans doute trop ancienne mais qui pourtant a considérablement contribué à la progression de nombreux riders dans le monde fin 90.  20 ans plus tard l'hawaïen de 37 ans reste  l'une des références du bodyboard pour son ride incroyablement fluide sur Pipe ou Backdoor  et ses reverses spins pour le moins inspirants :) 
Ces derniers temps Spencer est un homme pressé,  il s'est associé à une autre légende hawaïenne Aka Lyman pour monter le shop Hidentity sur Honolulu, pas trop loin de Sandy Beach.  Lorsque j'ai pris contact avec lui je ne savais pas qu'il avait ce projet en vue, mes questions sont donc plus généralistes mais bon il a pris le temps de répondre et ça c'est plutôt cool :) 


Hi spencer!, it is great for us to have you here :)  good surf at home recently?
Just been busy with a new project, Myself and Aka Lyman opened a shop called Hidentity, right down the road from Sandys

Wow, great thing :))  For the young generation, can you explain how you came to bodyboard?
I grew up near the ocean, my passion started the first time i caught a wave around the age of 5 or 6, my mother used to take me to the beach right as i learned how to swim, she would push me into waves, i was hooked after that.

For you, what has changed the most in 15 years in hawaii?
The amount of people on the north shore, it's a totally different  place and vibe.

In the last riptide magazine (issue#199) , B.Player said bodyboard this year seemed to be more accepted at pipe, do you agree with that?
It's may be due to the fact that there were fewer bodyboarders than previous seasons?
Yeah I'd agree, there were much less bodyboarders in the lineups this year, so less friction for sure

You are considered as a legend in Europe and Australia for almost 20 years, at the last pipe comp you showed everyone that you were riding better than ever;   do you still surf as much as when you were 20 or do you ride only in good conditions today?
I definitely don't surf as much as I used to, work and now the shop are consuming lots of time, but I'll still get out there when it's good, I'm a lot more selective of my time in the water, the better the conditions are the more likely I'll be out there.

Wich regard do you have on the new hawaiian generation in bodyboarding like Keahi Parker?
Keahi is one of the guys pushing the younger crew, he charges, I've been most impressed with guys like Keahi Parker, Tanner Mcdaniel, and Matt Holtzman out at pipe.

You have a deal with manta for several years now, can you describe us your quiver?  Which template and core do you surf in the big waves and small conditions?
I've been using the same shape for the past 10 years, the only thing I changed was the thickness, I like my boards a little more buoyant;  they feel a little faster to me, PP single stringer bat tail.

Your worst and best memory  in bodyboarding for the last 10 years?
My worst memory was breaking my ankle on a shitty day at waimea bay back in 2001 a month before the pipe event. Watching that contest was the hardest thing ever, the waves were perfect.
My best memory is the day my wife and I got married at keiki beach, all the days I shared  uncrowded pipe during late season swells is up on the list of good memories as well

Some projects or travels soon? 
Right now the main project is Hidentity Surf, check us out on instagram @hidentitysurf getting ready for our grand opening on the 25th of October

Music you listen to the most at the moment?
I'm listening to Carlton Livingston as I type this interview, some roots reggae, but i like all genre's, i usually just let pandora play to what ever mood is right.

Thanks a lot Spencer and good luck for Hidentity! 
Thanks to my Sponsors Manta Bodyboards, Denzien (@denziensurf) and Hidentity Surf!!!












27/09/2014

Ocean talk #2 / Darius Devas

Ocean talk est la dernière série du réalisateur australien Darius Devas  et une réelle source d'inspiration en ce moment.  Après le premier opus consacré à Dave Winchester cette fois ci c'est le vidéaste qui parle de sa propre relation avec l'océan. A regarder au moins une fois pour sa culture personnelle;  Le leader de Parkway drive et non moins talentueux bodyboarder Winston McCall sera le protagoniste du prochain épisode, chouette :)
L'interview de Darius sur storyology ici : storyology.org.au/speakers/darius-devas